Ardebil

Présentation de la ville d’Ardebil

Anciennement connue sous le nom d’Artavil, la ville d’Ardebil est située dans le nord-ouest de l’Iran, à 400 km au nord-ouest de Téhéran. Sa situation géographique de bords de mer Caspienne et à proximité de la République d’Azerbaïdjan, lui confère une grande importance politique et économique.

La présence de la tombe de Sheikh Safi ad-Din, fondateur de la dynastie Safavide, ainsi que la tradition de la fabrication de la soie et de tapis en ont fait sa renommée.

Datant de l’époque achéménide, la province d’Ardabil est historiquement liée à l’Azerbaïdjan. Ardebil, la capitale de la province, fut la ville la plus importante d’Azerbaïdjan durant la conquête de l’Iran par l’islam jusqu’à la période de l’invasion mongole. Elle fut dévastée vers l’an 900, par une expédition varègue.

La campagne de nationalisation de l’Iran par Shah Ismail Ier a commencé dans la province d’Ardabil. Celui-ci établira Tabriz comme capitale, en 1500. Ardebil a toujours conservé son statut de centre politique et économique.

Découvrir la ville et ses alentours

Faisant partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2010, le Safi-ad-Din-e-Ardabili est l’édifice le plus impressionnant d’Ardebil. Il est constitué de nombreux bâtiments, entre autres les mausolées de Sheikh Safi et de Shah Ismail Ier, le Jannat Sara (maison du paradis), le Khanaqah (maison des derviches), et le Cheragh Khaneh (maison des lampes). Le Shahid khaneh (maison des martyrs), la mosquée Chini khaneh et la chambre sous dôme du mausolée de Sheikh Safi sont remarquables.

Afin de découvrir l’Ouest iranien, il existe deux itinéraires. Le premier circuit rallie Tabriz à partir de la frontière turque et se poursuit vers la région azérie jusqu’à Ardabil. Le deuxième parcours débute par le plateau central, l’ancienne « route royale » du Kurdistan avec les cités historiques de Kermanshah et de Hamadan, avant de passer par les sites de Suse, de Shushtar et de Choqa Zanbil. Il est facile de rejoindre Bushehr et Shiraz en longeant le golfe Persique.

Ardebil
Notez ce voyage