Damghan

Les attraits touristiques de Damghan

Située dans la province de Semnan, en Iran, à environ 342 km à l’est de Téhéran, la ville de Damghan est la capitale du Comté de Damghan. C’est une cité perchée à 1250m d’altitude et célèbre pour la commercialisation de ses pistaches et de ses amandes de papier à coquilles très fines, appelées Kaghazi.

Les voyageurs de passage à Damghan remarqueront des vestiges datant du Moyen âge, l’époque de sa gloire, cela avant la destruction de la ville par les Afghans en 1723. Ils pourront notamment découvrir les ruines de la mosquée Tarikhaneh, dont les colonnes massives et les sculptures en bois, ainsi que les deux minarets toujours visibles.

Parmi les différents attraits touristiques figurent les deux forts érigés sur la montagne située au nord de la ville, sur la route Cheshme Ali et Mazandaran.

La forteresse Hashshasin d’Isamaili se dresse sur le sommet de Gerdkuh, à environ 5 km de la ville, tandis que le fort Mehrenegar (sur Mansourkuh) se situe à 22km.

La mosquée de Tarikhaneh

La mosquée ou temple Tarikhaneh est un monument historique d’Iran, datant de l’époque sassanide et construite au sud de la ville de Damghan. À l’origine, elle a servi de temple de feu zoroastrien, mais au 8e siècle, au moment de la chute du royaume sassanide, les nouvelles autorités l’ont réaménagé en mosquée.

L’architecture de la mosquée Tarikhaneh est constituée d’une cour carrée, encadrée d’arcades voûtées, soutenues par des piliers circulaires d’une hauteur de 3,5 mètres et de 2mètres de diamètre.

Vous pourrez découvrir d’autres vestiges à proximité de la mosquée, tels que les ruines d’une colonne carrée dont la date de construction est inconnue. Un minaret datant de la période seldjoukide, entre 1026 et 1029, se dresse également à proximité. Il mesure 4,2 mètres de diamètre et selon les estimations, s’élevait à 30m de haut.

Damghan
Notez ce voyage