Iran de long en large en 21 ou 26 jours

Durée : 21 jours/20 nuits ou 26 jours/25 nuits Iran de long en large

۞ ­Vos étapes : Téhéran /Shiraz / Persépolis – Nqash é Rostam /Firooz Abad / Isfahan / Kachan /Hamadan/ Kermanshah/Takab /lac d’Orumieh & Kandowan / Tabriz/ Kaleibar / Ardébil / Masouleh / Qazvin / Alamut  

 

devis voyage

Nous vous proposons 2 circuits possibles :

Circuit 1 : Iran de long en large en 21 jours 

A l’ouest et au nord ouest de l’Iran vivent une grande variété de population telles que les kurdes, les azéris… Ces populations ont leurs propres musiques, alimentation et culture propres. Outre l’Ouest, vous découvrirez Téhéran, Shiraz, Isfahan, Kashan, Hamedan, Kermanshah, Takab, Tabriz, Kaleibar, Ardébil, Masooleh, Qazvin et Alamoot. Ce voyage est à réaliser de préférence au printemps ou en été.

Jour 1 : Arrivée à Téhéran

Vous arriverez à l’aube à Téhéran et serez cordialement accueilli pour le transfert vers l’hôtel. Là, vous disposerez de temps pour vous reposer matinée, vous visiterez le Musée d’Archéologie qui abrite une très belle exposition d’objets provenant des sites archéologiques les plus célèbres (lion ailé de Suse du sixième siècle avant J-C provenant de la salle d’audience de Darius, chapiteaux des colonnes de Persépolis, etc ). Puis vous déjeunerez dans un restaurant traditionnel où la grande variété de plats et desserts vous permettra de goûter les saveurs de la cuisine iranienne.
Après le déjeuner, visite du Musée des Joyaux de la Couronne, avec sa fabuleuse collection de bijoux et de pierres précieuses. En fin d’après midi, au Musée des Tapis, vous aurez la chance d’admirer tapis et kilims persans provenant de tout le pays. L’histoire de ces pièces d’exception vous sera également dévoilée. Nuit à Téhéran
NB : L’ordre des visites peut-être modifié en fonction de l’heure de votre arrivée, des périodes de fermeture, officielles ou non officielles, de certains musées, ceci étant laissé à l’appréciation de votre guide.

Jour 2 : Visite Téhéran – Vol sur Shiraz

L’excursion du matin inclut la visite du Complex Sa’ad Abad dont la superficie atteint 1,100,000 mètres carrés ,abritant 18 palais historiques et magnifiques dont vous en visiterez deux.
Puis,vous ferez connaissance avec le monde de l’art iranien en visitant le musée Reza Abbasi qui présente une collection aux styles artistiques variés.
L’excursion à Téhéran se terminera par la visite du musée de la Céramique où vous verrez sa construction, enrichie de l’art archéologique antique.
Transfert vers l’aéroport pour votre vol d’une heure sur Shiraz. A la suit on vous dirigera pour un transfert vers l’hôtel à Shiraz durant le trajet vous pourrez apercevoir la façade extérieure du mausolée de Shah-Cheragh.Nuit,à Shiraz.

Golestan palace, Tehran, Iran

Jour 3 : Visite Shiraz

Shiraz est reconnue comme le berceau de la culture persane et l’image de cette ville est associée à la poésie, aux jardins, aux roses et aux rossignols.
Cette ville magnifique de la province de Fars est la patrie des célèbres poètes Hafez et Sa’adi. Des sites historiques de différentes époques ont été mis à jour dans cette ville, certains datant de 6000 ans.
Le matin, visite des centres d’intérêt de Shiraz lorsqu’elle était la capitale de l’Iran, sous la dynastie Zand.
Vous serez séduits par le glorieux palais de Karim Khan, la belle architecture de Saray-e Moshir, la mosquée Nasir-al Molk, la splendide mosquée Vakil et le bazar Vakil tout proche. Vous trouverez également des petits magasins de souvenirs.
Puis arrêt pour un déjeuner appétissant dans un restaurant traditionnel de Shiraz.
L’après-midi vous visiterez le mausolée d’Ali-Ebn-e Hamzeh et vous vous émerveillerez de ses beautés.
Promenade dans le jardin Jahan-Nama orné de hauts cèdres.
En allant visiter les tombeaux de Hafez et Sa’adi, dont les poèmes dans la langue persane restent éternels, vous serez fascinés par le culte que leur rendent les iraniens.Enfin, visite du jardin Delgosha et le tombeau de Khajoy-e Kermani d’où le panorama de la ville de Shiraz vous laissera un souvenir mémorable.
Nuit à Shiraz.

Mosquée du Cheikh Lotf Allah
  1. Mosquée du Cheikh Lotf Allah

    Mosquée du Cheikh Lotf Allah
    La mosquée du Cheikh Lotfallah a été construit au XVIème siècle sous le règne des Safavides.
    Elle est la première mosquée construite par les Safavides avant la mosquée du Chah.
  2. La mosquée sur la place Naghsh-i Jahan

    La mosquée sur la place Naghsh-i Jahan
    Elle fut édifiée en seize ans selon les sources, et deux dates sont inscrites dans le décor :
    1616 sur le dôme et 1618 dans le mihrab.
  3. Pont Allahverdi Khan

    Pont Allahverdi Khan
    Il y a aussi des ponts à Isfahan (11 au total) dont le magnifique pont Allahverdi Khan construit sous la dynastie
    des Séfévides. Appelé aussi Si-o-se Pol (persan : سی وسه پل, pont « aux trente-trois arches ») est un pont en arc
    à double niveau. Ici au petit matin un bon café sous le bon est à recommander !
  4. Hammam-e Ali Gholi Agha

     Hammam-e Ali Gholi Agha
    Des ponts et aussi de magnifiques hammams dont le Hammam-e Ali Gholi Agha :
  5. Bain du Hammam-e Ali Gholi Agha

    Bain du Hammam-e Ali Gholi Agha
    Des bains d'une autre époque où l'eau ne coule plus à flot.
  6. Robinet historique Hammam-e Ali Gholi Agha

    Robinet historique Hammam-e Ali Gholi Agha
    Un style unique pour ce robinet du Hammam-e Ali Gholi Agha !

Jour 4 : Excursion à Persépolis – Nécropolis

Notre excursion d’aujourd’hui inclut la visite de Persépolis. Darius 1er, en 518 avant J.C., en fait la capitale de l’empire achéménide . Sur une vaste terrasse, semi-artificielle, semi-naturelle le Roi des rois a agencé un impressionnant ensemble de palais en s’inspirant des modèles mésopotamiens. L’ampleur et la beauté de ces vestiges monumentaux font de Persépolis un site archéologique unique. Il semblerait que Darius ait envisagé ces palais non seulement comme le siège de son gouvernement mais aussi, et avant tout , comme l’immense théâtre des réceptions données par les rois achéménides notamment à l’occasion des festivités de Nowrouz. L’arrêt suivant est Nécropolis situé seulement à dix minutes de voiture, au nord de Persépolis . Nécropolis représente un immense site funéraire où se dressent fièrement les tombes des rois achéménides ainsi que sept grands bas-reliefs datant de l’époque sassanide et élamite.

Jour 5 : Visite de Firooz Abad – Vol vers Isfahan

Firooz Abad est une des villes historiques située au sud de Chiraz, dans la province appelée Fars. La cité compte parmi ses points d’intérêt la citadelle Qaleh Dokhtar et le palais d’Ardéshir. Qaleh Dokhtar connue aussi sous le nom de Maiden Castle, a été construite par Ardéshir Ier, roi sassanide en 209 avant J.C.
Cette citadelle à flanc de montagne se situe tout près de la route reliant Firoozabad à Shiraz. Malgré les dommages subis, son architecture majestueuse captive le regard des visiteurs. Puis nous visiterons le palais d’Ardéshir Babakan, sur la même montagne que Qaleh Dokhtar. Edifié en 224 avant JC. par Ardéshir Ier, ce palais est à peine à 2 kilomètres de la ville de Goor, soit l’ancienne Firooz Abad au temps de la Perse Antique.Retour vers Shiraz pour prendre votre vol pour Isfahan. Puis transfert vers votre hôtel dans Isfahan.

Jour 6 : Isfahan

Ispahan est un miracle,vraiment une ville splendide. D’après sa légende, la ville a été construite sous Tahmouras ou Keykavous. Pendant l’ère Safavide (17ème siècle ) Isfahan était la ville des jardins et des palais, et un centre commercial de son époque. Ispahan était connue comme la moitié du monde. Toute la journée sera consacrée à la découverte de Midan-e-Imam (Naghch-e-Jahan), la deuxième place la plus étendue du monde après celle de Tianamen à Pékin. On visitera l’architecture merveilleuse de Sheikh-Lotfollah et la mosquée d’Imam,le palais d’Ali-Qapou et le palais de Tchehel Sotun , également la visite de l’un des bazars les plus célèbres en Iran où on peut acheter des produits de l’artisanat pour lesquels Isfahan est réputé.Nuit à Isfahan.

Place Naqsh-i Jahan à cheval
  1. Place Naqsh-i Jahan à cheval

    Place Naqsh-i Jahan à cheval
    Au centre de la ville d'Ispahan c'est une des plus grandes places du monde. C'est un site historique important
    classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO. La découvrir à cheval ne se refuse pas.
  2. Fontaines de la Place Naqsh-i Jahan

    Fontaines de la Place Naqsh-i Jahan
    Naqsh-i Jahan à découvrir sous le Ciel et les fontaines
  3. Mosquée du Chah

    Mosquée du Chah
    La mosquée du Chah est bâtie sur le plan type iranien, à quatre iwans autour d'une cour,
    dont le principal mène à une salle sous coupole servant de salle de prière.
  4. Dome du Masjed-e Jameh Abbasi

    Dome du Masjed-e Jameh Abbasi
    Admirez le dôme de la Mosquée du Chah construite pour le souverain safavide Chah Abbas Ier entre 1612 et 1630.
  5. Arcade de la Mosquée du Chah

    Arcade de la Mosquée du Chah
    L'intérieur a été réalisé en céramique, selon différentes techniques. Les mosaïques sont très fines
    sur le dôme ou les façades d'iwans. La couleur dominante est bien entendu le bleu.
  6. Intérieur de la Mosquée du Chah

    Intérieur de la Mosquée du Chah
    Toute de bleu et jaune. Prenez en plein les yeux !

Jour 7 : Visite Isfahan

La mosquée Jameh d’Isfahan porte le passage de son évolution historique et islamique au cours de plusieurs siècles. Cette mosquée est une galerie de l’architecture islamique dont la progression depuis le début de l’Islam jusqu’à aujourd’hui vous est présentée. Puis nous visiterons la cathédrale de Vank,l’une des cathédrales arméniennes les plus belles dans le monde . Votre visite de cette journée se terminera en visitant Monar Jonbann, le tombeau du soufi avec deux minarets tremblants et quelques ponts historiques . Après midi, libre. Nuit à Isfahan.

Jour 8 : Route vers Kachan via Abyaneh

Sur la route de Téhéran vous visiterez Abyané, village inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, situé au pied de la montagne Karkas, près du désert. Vous apprécierez la beauté de ce village un des plus pittoresques d’Iran, sa visite constitue une formidable plongée dans la très riche histoire architecturale du pays. Abyané n’est plus habité que par des anciens et qui portent encore des vêtements d’origine persane. Arrêt à Kashan pour la visite de la Maison de Tabatabace Broujerdiha et quelques demeures historiques de l’époque Qadjar choisies par votre guide. Nuit à Kashan.

Vieux village d'Abyaneh
  1. Vieux village d'Abyaneh

    Vieux village d'Abyaneh
    Abyaneh est un village montagnard située dans la région de Natanz, proche de Kashan.
  2. Maison ocre d'Abyaneh

    Maison ocre d'Abyaneh
    Les maison sont en ocre, construites en briques de terre sechées, assemblées par un mortier d'eau, de paille, et de terre réalisant un pisé.

Jour 9 : Route vers Hamadan & Visite de Hamdan

Aujourd’hui nous partirons vers Hamadhan. La province de Hamadan est au centre ouest de l’Iran. Les hivers y sont longs et rudes de septembre jusqu’en mai et sont généralement très enneigés. Par contre, en été son climat agréable offre une pause à ses visiteurs quand partout ailleurs en Iran les températures battent des records de chaleur. Cette province est réputée pour ses raisins ( 1500 hectares de vignes) et son commerce de tapis persans qui se place au deuxième rang derrière Kerman.
L’une des curiosités de Hamadan est le tombeau d’Esteroo Mord Khay (Ester et Mord Khay), au centre ville, dont le bâtiment a été construit en briques et en pierres. Il s’agit de la sépulture d’Esther, reine de Suse (épouse de Xerxès le Perse) et de Mord Khay son oncle. Ce tombeau a été érigé il y a 11 siècles dans le but de rendre hommage à ces deux personnages historiques.
C’est un lieu de pèlerinage pour le peuple juif qui est respecté également des Musulmans.
L’arrêt suivant se fera devant les inscriptions de ‘’GanjNameh ‘’.Elles datent de la période Achéménide au temps de ‘Darius’ et ‘Xerxès’. A une distance de 5 km à l’ouest de Hamadan, dans le fond de la vallée de AbbasAbad, elles ont été gravées dans la roche. Nuit a Hamadan.

Jour 10 : Visite Hamadhan

Aujourd’hui nous ferons une halte au tombeau d’Avicenne, philosophe et physicien persan. Il a écrit près de 450 traités portant sur des sujets très divers, 240 d’entre eux ont survécu jusqu’à nos jours. En particulier, 150 de ces ouvrages traitent de la philosophie et 40 de la médecine.

Découverte du site archéologique de Hegmataneh (Ecbatane), qui se trouve dans la ville de Hamadan et dont la construction qui remonte au 7ème siècle av JC est l’œuvre des Mèdes. ‘KiyakesarMadi’ and ‘NabopolasarBaboli’en’ en auraient été les maîtres d’ouvrage en 614 av JC. La visite remarquable suivante sera celle de Gonbad-e Alavian qui est un mausolée à quatre côtés datant du 12ème siècle AP JC , c’est-à-dire le la fin de la période seldjoukide. De l’extérieur il ressemble à Gonbad-e Sorkh de Maragheh, auquel nous nous rendrons si cela est possible. Arrêt au tombeau de Baba Taher, au coeur d’un parc , entouré de fleurs et de chemins sinueux. Baba Taher est connu comme l’un des premiers poètes les plus révérés et respectés de la littérature iranienne. Du fait qu’il ait été appelé Baba Taher-eOryan (le Nu), ceci suggère qu’il puisse avoir été un derviche errant. Sa poésie a touché beaucoup d’âmes. Dans l’après midi , nous nous rendrons à la grotte d’Ali Sadr, où coule une rivière souterraine. Son exploration a un grand intérêt pour tous ceux que passionnent les merveilles de la Nature. On estime l’âge de cette grotte à 130 millions d’années. Ses parois s’élèvent jusqu’à 40 mètres de haut. Ses salles abritent plusieurs grands lacs profonds. Une traversée en pédalo permet d’atteindre un grand atrium central.
Puis nous atteindrons Hamadan, point de passage d’une ancienne route empruntée par les caravanes entre Orient et Méditerranée.
Nuit à Hamadan.

Jour 11 : Visite de Kermanshah

Départ en voiture en direction de l’ouest vers Kermanshah (189kms).
Kermânchâh , lieu de villégiature à l’époque Sassanide, bénéficie d’un climat de montagne tempéré. La plupart des habitants sont kurdes et pratiquent le dialecte Kalhur mais de nombreux jeunes parlent persan avec l’accent Kermanshahi.
Dans la ville ancienne de Kangavar, nous visiterons le temple d’Anahita-la déesse de fertilité et gardienne de l’eau dans la Perse.
Continuation vers Bistoon sur la route ancienne caravanière datant de l’époque de paléolithique moyenne. Des inscriptions achéménides présentent les détails du bataille de Darius le grand contre les gouvernements qui avaient l’intention de démanteler l’empire fondé par Cyrus le grand, en 1200 lignes. Près du village Sahneh nous pourrons visiter le tombeau de Ostad Khalil Alinejad, le meilleur joueur de Tanboor dans le monde.
Ces bas reliefs remontent à l’époque des Sassanides( 3 ème siècle AP. JC.) , montrent des scènes royales des batailles et de la chasse en reflétant l’histoire glorieuse des rois sassanides.

Jour 12 : Route vers Takab via Sanandaj & Oramanat

Aujourd’hui nous prendrons la route vers Takab. Au cours de notre trajet nous visiterons Sanandaj, la capital la capitale de la province du Kurdistan. Son économie est basée sur la production de tapis, tannage du cuir, minoterie (riz), raffinage du sucre, artisanats du bois et du métal, tissage du coton et coutellerie.
Parmi les sites de Sanandaj vous parcourrez les vieux bazars et l’ancienne Mosquée HajarKhatoon qui est unique de par son architecture et qui constitue maintenant une des destinations touristiques de cette ville.
Puis nous arriverons au village de OranamatTakht, dans l’une des régions rurales les plus intéressantes du Kurdistan.En plus de ses splendides panoramas, le site dispose d’attraits touristiques tels que la commémoration annuelle d’une antique et grandiose cérémoniemondialement connue : la cérémonie de Peer Shahriar.
Le tombeau de Peer ShahriarUrami, auteur de l’ouvrage ’’ Acquaintance of Peer Shahriar’’ est l’un des lieux de pèlerinage les plus prisés, qui était un site sacré Zoroastrien avant l’arrivée de l’Islam.
La rivière Sirvan coule dans une vallée profonde de cette région avant de se diriger vers l’Iraq. Ici, les terrains sont couverts de noyers, grenadiers, figuiers et mûriers. Nuit aOramanTakht.
Puis nous atteindrons le site archéologique de Takht-e Soleyman, au nord ouest d’Iran, situé dans une vallée, au cœur d’une région volcanique montagneuse.
Le site comprend le principal sanctuaire de Zoroastre, reconstruit partiellement pendant l’ère Ilkhanid (Mongol- 13 ème siècle), ainsi qu’un temple de l’époque sassanide ( 6 et 7 ème siècle), dédié à Anahita. Le site est hautement symbolique. L’agencement du temple du feu, du palais et l’organisation générale du site auraient fortement influencé le développement de l’architecture Islamique. Nuit à Takab.

Jour 13 : Route vers Tabriz, visite du lac d’Orumieh & Kandowan

En route nous visiterons le lac d’Orumieh (s’il n’est pas à sec) . C’est le plus grand lac du Moyen Orient et le troisième plus grand lac salé au monde.
Puis nous visiterons le village de Kandowan.Il est situé à 62 km du sud ouest de Tabriz.
Nous prendrons la route vers Tabriz, et ferons une étape pour visiter le lac d’Orumieh .( si’il ne soit pas sec), établi à 62 km au sud-ouest de Tabriz. Remarquablesdu point de vue architectural, ses constructions remonteraient au 7ème siècle ou seraient même pour certaines d’époque préislamique.
Ces habitations ressemblent à des grottes et ont été taillées dans la roche, faisant de Kandovan un village troglodytique réputé dans le monde entier.
L’eau minérale de cette région est aussi utilisée pour le traitement de maladies.
D’autres villages de cette province présentent également des caractéristiques architecturales intéressantes.

Jour 14 : visite de Tabriz

L’Azerbaïdjan est le berceau de l’une des ethnies les plus courageuses et cultivées d’Iran, les Azéris. Vous serez impressionnés par la culture et la richesse de la culture Azéri, la langue, la danse et la littérature etce sera une occasion merveilleuse pour vous de découvrir ce peuple et d’en savoir plus sur l’origine de la Révolution de la Constitution.
Il y de nombreux sites qui enthousiasment les visiteurs comme le traditionnel ‘’Shah Goli ‘’ ou à présent ‘’ EilGoli’’ (le bassin du roi ) qui est le nom d’un grand parcà Tabriz.

Jour 15 : Route vers Kaleibar via Jolfa

Aujourd’hui nous partirons en voiture de Tabriz vers Kaleibar. Au cours de notre route nous ferons connaissance avec la ville frontière de Jolfa au bord de la rivière Araxe et aux portes des fascinantes forêts d’Arasbaran. Située dans la province de l’Azerbaïdan oriental au Nord-Ouest de l’Iran, Jolfa est le bastion des Arméniens Chrétiens qui possèdent leur propre culture, d’une extrême richesse. Là nous visiterons d’anciens bâtiments religieux dont le Monastère arménien Saint–Stepanos (Maghartavank) à 15 km au nord-ouest de Jolfa, au fond d’une vallée encaissée le long de l’Araxe. Nous serons alors du côté iranien de la frontière entre la République d’Azerbaïdjan et l’Iran. Ce monastère a été édifié au 9ème siècle et reconstruit à l’époque Safavide après avoir été très endommagé par plusieurs tremblements de terre. Jolfa est pourvue également de magnifiques cascades.

Jour 16 : visite de Kaleibar et route vers Ardébil

Aujourd’hui nous visitons la région de Kaleibar , connue pour ses forêts d’Arasbaran, qui sont protégées et BazzGalasi, la forteresse de BabakKhorramdin. La citadelle de Babak (Ghale-ehBabak) où il vécut, est située a 3200 m d’altitude BabakKhorramdin fût un chef révolutionnaire perse à la tête d’un mouvement de libération local qui combattit le califat abbaside. Cette rébellion dont Babak fût à l’origine, s’étendit vers l’Ouest et le centre de l’Iran et dura plus de vingt ans avant d’être vaincue. Pour accéder au château vous avez deux options : laisser la voiture dans un endroit plaisant à proximité de la ville et monter vers le château en traversant les forêts denses ou bien aller en voiture au plus loin par la route, se garer et arriver au château après un trek d’une heure. Puis continuation vers Ardébil. (226 kms).

Jour 17 : Visite d’Ardebil

Ardebil est une cité historique, splendide et inoubliable, bâtie au pied du mont Sabalan.
Cette ville voit naître à la fin du XV ème siècle le fondateur de la dynastie safavide. Vous visiterez le mausolée de Sheikh Safi-OlDin, très impressionnant, composé de plusieurs bâtiments: les mausolées de Sheikh Safi et de Shah Ismail Ier, Chinikhaneh (signifiant la maison de la porcelaine), la mosquée Jannat Sara (la maison du paradis), Khanaqah (la maison des derviches), CheraghKhaneh (la maison des lampes), Shahidkhaneh (la maison des martyrs) et ChellehKhaneh. Le mausolée de Sheikh Safi, comporte sous son dôme appelé « Allah-Allah », une salle à plan octogonal. Puis visite du Musée d’Archéologie. Nuit à Ardabil.

Jour 18 : Route vers Masouleh et visite de Masouleh

Aujourd’hui nous nous mettrons en route pour rejoindre le vieux village de Masouleh. L’architecture de ce vilage est unique.
Dans ce village toujours habité les maisons sont construites à flanc de montagne et communiquent par leurs toits. Les rues sont pleines de charme.
Les véhicules à moteur n’y sont pas autorisés, afin de protéger ce site unique. C’est le seul village en Iran à bénéficier d’une telle interdiction, bien que ruelles étroites et nombreux escaliers soient déjà de sérieux obstacles à la circulation des véhicules !
Une argile jaune recouvre les murs extérieurs des bâtiments de Masouleh. Cela permet une meilleure visibilité dans le brouillard.

Jour 19 : Route vers Qazvin, visite de l’étang Anzali

Nous prendrons la route pour rejoindre Qazvin.
Puis excursion à l’étang d’Anzali qui est un des plus beaux et des plus grands étangs au monde. De nombreuses fleurs s’y développent comme les magnifiques nénuphars que vous pourrez observer en même temps qu’un grand nombre d’oiseaux rares, dans un silence qui vous surprendra.Puis route vers Qazvin et transfert vers hôtel.

Jour 20 : Alamut – Téhéran

Visite d’Alamut où vous découvrirez la forteresse d’Alamut qui se dressait autrefois ( construite au IXème siècle) à une altitude de 2 100 mètres, au-dessus du village actuellement nommé Gâzor Khân. La forteresse a été détruiter en 1256 par Hulagu Khan lors de l’offensive mongole. Route ensuite vers Téhéran.

Jour 21 : Départ d’Iran

Retour sur vol international et quitter la terre d’hospitalité et du chaleur avec beaucoup de mémoire.

Prestation inclut :

1 . Visa iranien
2. Séjour de 20 nuits à l’hôtel
3.Transport en véhicule pendant 20 jours
4. Guide professionnel durant tout le circuit ( minimum de 3 personnes pour un circuit collectif ou circuit privé avec guide francophone)
5 . Petit déjeuner et déjeuner
6.Vols intérieurs
7. Entrées sur les sites

Circuit 2 : La Perse en 26 jours

Dans ce circuit très complet, vous découvrirez Téhéran, Ghazvin, Masooleh, Ardebil, Sarein, Jolfa, Kaleibar, Tabriz, Sanandaj, Oraman, Kermanshah, Hamedan, KhoramAbad, Suse, Shushtar, Shiraz, Yazd, Isfahan, Kashan, Abyane et Qom le tout en 26 jours !

Vieux village d'Abyaneh
  1. Vieux village d'Abyaneh

    Vieux village d'Abyaneh
    Abyaneh est un village montagnard située dans la région de Natanz, proche de Kashan.
  2. Maison ocre d'Abyaneh

    Maison ocre d'Abyaneh
    Les maison sont en ocre, construites en briques de terre sechées, assemblées par un mortier d'eau, de paille, et de terre réalisant un pisé.

Jour 1 : Arrivée à Téhéran

Vous arriverez à l’aube à Téhéran et serez cordialement accueilli pour le transfert vers l’hôtel. Là, vous disposerez de temps pour vous reposer et vous relaxer avant l’excursion à Téhéran. Cette mégalopole moderne est riche de Musées exceptionnels qui font sa fierté et dont les splendides et uniques collections s’échelonnent de l’antique Perse à l’Iran actuel. En matinée, vous visiterez le Musée d’Archéologie qui abrite une très belle exposition d’objets provenant des sites archéologiques les plus célèbres (lion ailé de Suse du sixième siècle avant J-provenant de la salle d’audience de Darius, chapiteaux des colonnes de Persépolis, etc ). Puis vous déjeunerez dans un restaurant traditionnel où la grande variété de plats et desserts vous permettra de goûter les saveurs de la cuisine iranienne. Après le déjeuner, visite du Musée des Joyaux de la Couronne, avec sa fabuleuse collection de bijoux et de pierres précieuses. En fin d’après midi, au Musée des Tapis, vous aurez la chance d’admirer tapis et kilims persans provenant de tout le pays. L’histoire de ces pièces d’exception vous sera également dévoilée. Nuit à Téhéran.

NB.L’ordre des visites peut-être modifié en fonction de l’heure de votre arrivée, des périodes de fermeture, officielles ou non officielles, de certains musées, ceci étant laissé à l’appréciation de votre guide.

Jour 2 : Visite Téhéran & Route pour Qazvin , ( 130 km)

L’excursion du matin inclut la visite du Complexe Sa’adAbad. Construit sous la dynastie Pahlavie, il abrite 18 magnifiques palais historiques répartis dans un parc de 110 hectares. Vous visiterez 2 de ces édifices, une découverte qui vous laissera un souvenir inoubliable. La découverte de Téhéran se terminera par la visite du Musée du Verre et de la Céramique où vous serez conquis par l’architecture remarquable du bâtiment (19ème siècle-dynastie Qadjar) et par la qualité des objets de la Perse antique.

Puis nous quitterons l’hôtel pour un déjeuner délicieux dans un restaurant traditionnel. Enfin nous prendrons l’autoroute pour rejoindre Qazvin.( 130 km) La cité connue aujourd’hui sous le nom de Qazvin aurait été fondée par Shapur II Roi de Perse en 250 après J.C. Les recherches menées dans la plaine de Qazvin révèlent que des peuples d’agriculteurs y ont établi leurs villages il y a 9000 ans. De nombreuses fouilles archéologiques y ont été effectuées. Au cœur de la ville s’étendent les ruines de MeimoonGhal’eh, un des nombreux édifices Sassanides de ce secteur. Vous pourrez visiter ce site.

TEHERAN

Jour 3 : Excursion à Alamoot

Aujourd’hui nous débuterons l’aventure par la visite d’Alamoot. A proximité de Qazvin se trouve la citadelle historique d’Alamoot,l’unique vestige du Dieu d’Alamoot(Hassan Sabbah). La forteresse a été détruite le 15 décembre 1256 par Hulagu Khan, au cours de l’offensive des Mongols.
Nuit a Qazvin

Jour 4 : Route vers Masouleh ,242 km, visites de Manjil , Roodbar et Masouleh et excursion à l’étang d’Anzali

Très tôt le matin nous nous mettrons en route pour rejoindre le vieux village de Masouleh (242 km) et au cours du trajet nous prendrons plaisir à la découverte de Manjil et Roodbar. Manjil est connu sous le nom de ‘’ Ville de Vent’’, en raison de sa localisation sur la surface rocheuse de la montagne d’Alborz qui cause wind funnel through, des éoliennes y ont été érigées pour tirer profit de cette ressource naturelle. Nous serons logés dans l’un des hôtels remarquables du Nord de l’Iran, au cœur des forêts montagneuses. Dans ce village toujours habité les maisons sont construites à flanc de montagne et communiquent par leurs toits. Les rues sont pleines de charme.

Les véhicules à moteur n’y sont pas autorisés, afin de protéger ce site unique. C’est le seul village en Iran à bénéficier d’une telle interdiction, bien que ruelles étroites et nombreux escaliers soient déjà de sérieux obstacles à la circulation des véhicules !Une argile jaune recouvre les murs extérieurs des bâtiments de Masouleh. Cela permet une meilleure visibilité dans le brouillard. Puis excursion à l’étang d’Anzali qui est un des plus beaux et des plus grands étangs au monde. De nombreuses fleurs s’y développent comme les magnifiques nénuphars que vous pourrez observer en même temps qu’un grand nombre d’oiseaux rares, dans un silence qui vous surprendra. Nuit à Masouleh .

Jour 5 : Route vers Ardabil (266 km) et visite du port d’Astara puis route vers Sarein (25 km).

Aujourd’hui nous partirons vers Ardebil et Sarein (266 km). Au cours de ce beau trajet, notre circuit se continuera par le Col de Heiran où vous pourrez apprécier l’un des plus grandoisespanoramas de l’Iran.Les forêts du Nord de l’Iran, appelées forêts Hirkani, possèdent une faune et une flore bien particulières. L’EPA (Environmental Protection Agency) leurprête une grande attention. Classées au Patrimoine Naturel, elles constituent également un Parc National. Durant le trajet, vous visiterez le port d’Astara,une ville de la province de Gilan.
Astara est une région que Zoroastre aurait visité. Son histoire remonte à 6,000ans avant notre ère. Vous visiterez les plus belles côtes de la Mer Caspienne.Puis transfert vers Sarein. La ville de Sarein située à proximité d’Ardabil(à 25 km), est réputée pour ses sources thermales (spas). Là, vous pourrez apprécier les propriétés médicales des sources aux bienfaitsthérapeutiques pour des affections cutanées, certaines maladies et problèmes associés.Nuit à Sarein.

Jour 6 : Visite d’Ardebil

Ardebil est une cité historique, splendide et inoubliable, bâtie au pied du mont Sabalan.
Cette ville voit naître à la fin du XV ème siècle le fondateur de la dynastie safavide. Vous visiterez le mausolée de Sheikh Safi-OlDin, très impressionnant, composé de plusieurs bâtiments: les mausolées de Sheikh Safi et de Shah Ismail Ier, Chinikhaneh (signifiant la maison de la porcelaine), la mosquée Jannat Sara (la maison du paradis), Khanaqah (la maison des derviches), CheraghKhaneh (la maison des lampes), Shahidkhaneh (la maison des martyrs) et ChellehKhaneh. Le mausolée de Sheikh Safi, comporte sous son dôme appelé « Allah-Allah », une salle à plan octogonal. Puis visite du Musée d’Archéologie. Nuit à Ardabil.

Jour 7 : Route vers Kaleibar

Aujourd’hui nous partirons en voiture d’Ardebil vers Kaleibar( 226 km).
La région de Kaleibar est connue pour ses forêts d’Arasbaran, qui sont protégées et BazzGalasi, la forteresse de BabakKhorramdin. La citadelle de Babak (Ghale-ehBabak) où il vécut, est située a 3200 m d’altitude
BabakKhorramdin fût un chef révolutionnaire perse à la tête d’un mouvement de libération local qui combattit le califat abbaside. Cette rébellion dont Babakfût à l’origine, s’étendit vers l’Ouest et le centre de l’Iran et dura plus de vingt ans avant d’être vaincue. Pour accéder au château vous avez deux options : laisser la voiture dans un endroit plaisant à proximité de la ville et monter vers le château en traversant les forêts denses ou bienaller en voiture au plus loin par la route, se garer et arriver au château après un trek d’une heure.
Nuit aKaleibar.

Jour 8 : Route vers Jolfa, visite de Jolfa et route vers Tabriz (150 km)

Au cours de cette excursion nous ferons connaissance avec la ville frontière de Jolfa au bord de la rivière Araxe et aux portes des fascinantes forêts d’Arasbaran.Située dans la province de l’Azerbaïdan oriental au Nord-Ouest de l’Iran, Jolfa est le bastion des Arméniens Chrétiens qui possèdent leur propre culture, d’une extrême richesse. Là nous visiterons d’anciens bâtiments religieux dont le Monastère arménien Saint–Stepanos (Maghartavank) à 15 km au nord-ouest de Jolfa, au fond d’une vallée encaissée le long de l’Araxe. Nous serons alors du côté iranien de la frontière entre la République d’Azerbaïdjan et l’Iran. Ce monastère a été édifié au 9ème siècle et reconstruit à l’époque Safavide après avoir été très endommagé par plusieurs tremblements de terre.Jolfa est pourvue également de magnifiques cascades. Nous poursuivrons notre route vers Tabriz (150 km). Nous passerons la nuit à Tabriz.

Jour 9 : visite de Tabriz

L’Azerbaïdjan est le berceau de l’une des ethnies les plus courageuses et cultivées d’Iran,les Azéris. Vous serez impressionnés par la culture et la richesse de la culture Azéri, la langue,la danse et la littérature etce sera une occasion merveilleuse pour vous dedécouvrir ce peuple et d’en savoir plus sur l’origine de la Révolution de la Constitution.
Il y de nombreux sites qui enthousiasment les visiteurs comme le traditionnel ‘’Shah Goli ‘’ ou à présent ‘’ EilGoli’’ (le bassin du roi ) qui est le nom d’un grand parc à Tabriz.
Ce plan d’eau aurait été utilisé à des fins d’irrigation des terres agricoles. Le parc abritait le palais d’été de la Dynastie Qadjar lorsque Tabriz était résidence royale officielle.
visite du magnifique bazar s’impose pour voir ses innombrables stands d’artisanat ouverts à la vente. Il est l’un des plus grands bazars du Moyen-Orient et le plus grand bazar couvert au monde, ce qui lui vaut d’avoir été inscrit au Patrimoine Mondial par l’Unesco en juillet 2010
L’étape suivante s’effectuera à la célèbre Mosquée Kaboud ou Mosquée de JahanShah qui est l’un des chefs-d’œuvre d’Abdul MozaffarJahanshah bin Qara Yousef, membre de la tribu Qaraqoyounlu, à Tabriz . Cet édifice de l’époque Timouride a été parachevé en 870 AH. sous la surveillance de l’épouse de Jahanshah, Jan BeigumKhatoon. Puis visite du Musée d’Azerbaïdjan et Musée de la Constitution et nous nous rendrons ensuite à l’église sacrée de Serkis , édifiée en 1821 par ‘Pétrossian ‘ à Banvan, à proximité de Tabriz. Nuit à Tabriz.

Jour 10 : Route vers Takab( 298km ), Visite du lac Orumieh au cours du trajet

Nous prendrons la route vers Takab et ferons une étape au village de Kandovan, établi à 62 km au sud-ouest de Tabriz. Remarquables du point de vue architectural, ses constructions remonteraient au 7ème siècle ou seraient même pour certaines d’époque préislamique.
Ces habitations ressemblent à des grottes et ont été taillées dans la roche, faisant de Kandovan un village troglodytique réputé dans le monde entier.
L’eau minérale de cette région est aussi utilisée pour le traitement de maladies.
D’autres villages de cette province présentent également des caractéristiques architecturales intéressantes.
En route nous visiterons le lac d’Orumieh (s’il n’est pas à sec) . C’est le plus grand lac du Moyen Orient et le troisième plus grand lac salé au monde. Vous passerez ainsi de la province d’Azerbaïdjan à la province du Kurdistan en empruntant cette belle route.
. Vous visiterez aussi quelques villages de ces deux tribus et connaîtrez la mode de vie des Kurdes, Turks et Azeris.

Apres midi nous ferons un arrêt sur le site archéologique de Takht-e Soleyman, au nord ouest d’Iran, situé dans une vallée, au cœur d’une région volcanique montagneuse. Le site comprend le principal sanctuaire de Zoroastre, reconstruit partiellement pendant l’ère Ilkhanid (Mongol- 13 ème siècle), ainsi qu’un temple de l’époque sassanide ( 6 et 7 ème siècle), dédié à Anahita. Le site est hautement symbolique. L’agencement du temple du feu, du palais et l’organisation générale du site auraient fortement influencé le développement de l’architecture Islamique. Nuit à Takab.

Jour 11 : Route vers OramanatTakht (268 km ), visite de Sanandaj capitale de la province du Kurdistan au cours du trajet

Sanandaj est la capitale de la province du Kurdistan. Son économie est basée sur la production de tapis, tannage du cuir, minoterie (riz), raffinage du sucre, artisanats du bois et du métal, tissage du coton et coutellerie.
Parmi les sites de Sanandaj vous parcourrez les vieux bazars et l’ancienne Mosquée HajarKhatoon qui est unique de par son architecture et qui constitue maintenant une des destinations touristiques de cette ville. Le Kurdistan sût attirer par la beauté de ses paysages de montagnes, les tribus Aryennes qui après leur immigration en Iran s’y établirent.Puis nous arriverons au village de OranamatTakht, dans l’une des régions rurales les plus intéressantes du Kurdistan.En plus de ses splendides panoramas, le site dispose d’attraits touristiques tels que la commémoration annuelle d’une antique et grandiose cérémoniemondialement connue : la cérémonie de Peer Shahriar. Le tombeau de Peer ShahriarUrami, auteur de l’ouvrage ’’ Acquaintance of Peer Shahriar’’ est l’un des lieux de pèlerinage les plus prisés, qui était un site sacré Zoroastrien avant l’arrivée de l’Islam. La rivière Sirvan coule dans une vallée profonde de cette région avant de se diriger vers l’Iraq. Ici, les terrains sont couverts de noyers, grenadiers, figuiers et mûriers. Nuit aOramanTakht.

Jour 12 : Route vers Kermânchâh (250 km ) , visite de la ville

Kermânchâh , lieu de villégiature à l’époque Sassanide, bénéficie d’un climat de montagne tempéré. La plupart des habitants sont kurdes et pratiquent le dialecteKalhur mais de nombreux jeunes parlent persan avec l’accent Kermanshahi. Cette province a un héritage Paléolithique riche. Beaucoup de grottes comportant des indices archéologiques datant du Paléolithique ont été étudiées et fouillées. Certaines de ces grottes sont situées à Bisotun et au nord de Kermânchâh.
A la sortie de la ville de Kermânchâh existe un site remarquable, nommé Tagh- e Bostan ‘’ Arc de Jardin’’. Il est constitué d’un ensemble de bas reliefs, dont plusieurs ont été protégés par le toit du porche que forme une grotte.Ces bas reliefs remontent à l’époque des Sassanides( 3 ème siècle AP. JC.)

Jour 13 : Route vers Hamadan (189 km).Visite de Kangavar, Bisotun et la grotte d’ Alisadr

Dans la petite ville de Kangavar, les ruines d’un site historique majestueux commencent à apparaître sur le bord de la route. Kangavar a été mentionnée par le géographe grec Isidore de Charax au premier siècle AP J.-C., sous le nom de Konkobar dans la province antique d’Ekbatana; ce nom peut être tiré de l’avestique Kanha-vara.

Le site est connu comme étant le Temple d’Anahita, construit par un Empereur Achéménide, de 404 à 359 av. JC. Ce temple a été édifié en l’honneur de « ArdevisurAnahita, « la gardienne des eaux. Son architecture concorde avec celle des palais et des temples réalisés pendant la période Achéménide, de 550 à 330 av. JC. Depuis Kermânchâh la route longe le pied d’une belle falaise aux teintes beige-velouté .Les vestiges de Bisotun sont regroupés autour d’une source, en pied de falaise. Les bas-reliefs ont été sculptés en hauteur et font face à une voie commerciale majeure de telle sorte que tous les voyageurs puissent les voir. Ce site archéologique est situé à 30 km de Kermânchâh et porte le nom du village proche : Bisotun. Ensuite, nous nous rendrons à la grotte d’Ali Sadr, où coule une rivière souterraine. Son exploration a un grand intérêt pour tous ceux que passionnent les merveilles de la Nature. On estime l’âge de cette grotte à 130 millions d’années. Ses parois s’élèvent jusqu’à 40 mètres de haut. Ses salles abritent plusieurs grands lacs profonds. Une traversée en pédalo permet d’atteindre un grand atrium central.
Puis nous atteindrons Hamadan, point de passage d’une ancienne route empruntée par les caravanes entre Orient et Méditerranée.
Nuit à Hamadan.

Jour 14 : visite de Hamadan

La province de Hamadan est au centre ouest de l’Iran. Les hivers y sont longs et rudes de septembre jusqu’en mai et sont généralement très enneigés. Par contre, en été son climat agréable offre une pause à ses visiteurs quand partout ailleurs en Iran les températures battent des records de chaleur. Cette province est réputée pour ses raisins ( 1500 hectares de vignes) et son commerce de tapis persans qui se place au deuxième rang derrière Kerman.
L’une des curiosités de Hamadan est le tombeau d’Esteroo Mord Khay (Ester et Mord Khay), au centre ville, dont le bâtiment a été construit en briques et en pierres. Il s’agit de la sépulture d’Esther, reine de Suse (épouse de Xerxès le Perse) et de Mord Khay son oncle. Ce tombeau a été érigé il y a 11 siècles dans le but de rendre hommage à ces deux personnages historiques.
C’est un lieu de pèlerinage pour le peuple juif qui est respecté également des Musulmans. L’arrêt suivant se fera devant les inscriptions de ‘’GanjNameh ‘’.Elles datent de la période Achéménide au temps de ‘Darius’ et ‘Xerxès’. A une distance de 5 km à l’ouest de Hamadan, dans le fond de la vallée de AbbasAbad, elles ont été gravées dans la roche.Puis nous ferons une halte au tombeau d’Avicenne, philosophe et physicien persan. Il a écrit près de 450 traités portant sur des sujets très divers, 240 d’entre eux ont survécu jusqu’à nos jours. En particulier, 150 de ces ouvrages traitent de la philosophie et 40 de la médecine.

Découverte du site archéologique de Hegmataneh (Ecbatane), qui se trouve dans la ville de Hamadan et dont la construction qui remonte au 7ème siècle av JC est l’œuvre des Mèdes. ‘KiyakesarMadi’ and ‘NabopolasarBaboli’en’ en auraient été les maîtres d’ouvrage en 614 av JC. La visite remarquable suivante sera celle de Gonbad-e Alavian qui est un mausolée à quatre côtés datant du 12ème siècle AP JC , c’est-à-dire le la fin de la période seldjoukide. De l’extérieur il ressemble à Gonbad-e Sorkh de Maragheh, auquel nous nous rendrons si cela est possible.

Arrêt au tombeau de Baba Taher, au coeur d’un parc , entouré de fleurs et de chemins sinueux. Baba Taher est connu comme l’un des premiers poètes les plus révérés et respectés de la littérature iranienne. Du fait qu’il ait été appelé Baba Taher-eOryan (le Nu), ceci suggère qu’il puisse avoir été un derviche errant. Sa poésie a touché beaucoup d’âmes.

Jour 15 : Route vers Suse (538 km), visite de KhoramAbad au cours du trajet

KhoramAbad s’étend au sein de la région montagneuse du Zagros et bénéficie d’un climat tempéré, alors qu’au sud dans les plaines du Khuzestan il fait si chaud. KhoramAbad possède une histoire riche et a vu naître de nombreuses civilisations comme celle des Elamites, Sassanides, Seldjoukides…
Les traces d’occupation pour ces périodes sont très évidentes dans la région, telles ces antiques forteresses qui protégeaient les gouvernants des offensives ennemies. L’un de ces châteaux est Falak-ol-Aflak qui est un des châteaux les plus impressionnants d’Iran. Il est juché au sommet d’une vaste colline du même nom, dans la ville de KhoramAbad , la capitale régionale de la province du Lorestan.

Nous arriverons de nuit à Suse et nous rendrons à l’Hôtel Apadana (1 étoile), notre seule option dans cette ville.

Jour 16 : Visite de Suse, Shushtar, et ChoghaZanbil

Aujourd’hui Suse, l’une des plus anciennes villes au monde ! C’est la région où l’un des premiers gouvernements a été formé, résultant de la fusion entre deux cultures : celle du plateau iranien et celle de la Mésopotamie Les fouilles archéologiques effectuées prouvent l’existence de structures urbaines dès 4000 ans avant JC.

La ville de Suse, entre les rivières de Karkheh et Dez (son nom ancien est Eulaeus), représentait le centre politique d’Elam au 4ème millénaire.
Nous rendrons hommage au tombeau de Daniel, qui attire un flot régulier de pèlerins venant de tout le moyen orient. Puis nous apprécierons la beauté stupéfiante du palais Apadana et de la citadelle historique de Suse.

Shushtar sera notre étape suivante. Sonnom est lié au nom de Suse (Shush) et signifie’’ plus grand que Suse’’. Durant l’ère Sassanide, elle était une cité insulaire, sur la rivière Karoun, élue capitale d’hiver.
Puis visite de la cascade pittoresque et des ponts historiques de Shushtar.
Enfin nous apprécions la beauté du temple magnifique de ChoghaZanbil. C’est une des rares ziggourats (l’autre est Sialk)dont les ruines aient été préservées en dehors de la Mésopotamie. Des fouilles archéologiques effectuées de 1951 à 1962 ont mis au jour ce site. Cette ziggurat étant considérée comme la mieux conservée au monde, ChoghaZanbil devient en 1979 le premier site iranien sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Nuit à Suse.

Jour 17 : Route Vers Chiraz ( 659 km),Visite des sites historiques de Kurangan, Sarab-e-Bahram, Bishapoor et Tang- Chogan

A 142 km au sud ouest de Chiraz, se trouvent plusieurs sites remarquables remontant à l’époque Elamite ( 5000 à 3000 ans av. JC) et à l’époque Sassanide ( 1800 ans av. JC). Ceux-ci sont très intéressants et valent d’être visités.
.
Nous ferons étape àKurangan.Le bas reliefreprésente un Dieu avec une couronne, et derrière lui est assise une déesse pareillement couronnée. Il y a d’autres éléments sculptés devant et derrière ces divinités. La scène est encadrée par deux autres bas reliefs qui présentent deux personnages debout. Puisqu’il n’y a aucune inscription, la date de ces sculptures est discutée.

SarabBahram est une scène d’audience du roi Sassanide » Bahram II «. Ce bas relief est situé près d’une source, dans la région de NoorAbad, province du Fars.
Bishapoor est une ville ancienne située au sud de la ville actuelle de Faliyan, sur l’antique route entre Persis et Elam. La route reliait les capitales sassanides Istakhr (très proche de Persepolis), et Ctésiphon.

Une superbe étape nous attend à Tang-eChogan, vallée où coule une rivière, au nord de l’ancienne ville de Bishapoor. Il y a 6 immenses gravures sur les parois de la falaise, qui racontentles victoires du roi Bahram II (276–293 AP. JC) contre les arabes et les rebelles ainsi que la défaite de l’empire romain vaincu par le roi Sassanide, Shahpur II (309 -379 AP. JC).
Nuit à l’hôtel à Chiraz.

Jour 18 : Visite de Chiraz

Cette ville magnifique de la province de Fars est la patrie des célèbres poètes Hafez et Sa’adi. Des sites historiques de différentes époques ont été mis au jour dans cette ville, certains datant de 6000 ans. Hafez est un des grands poètes qui a impressionné tout le monde par la maîtrise de son art. Ses poésies nous inspirent un sentiment particulier et la sérénité dans le jardin qui entoure le tombeau est vraiment remarquable. Sa’adi est un poète, un philosophe et un mystique que l’on connaît comme le père d’un ‘’touriste alternatif ‘’. Il y a sept siècles Il a voyagé dans de nombreux pays et villes. Il a ainsi rassemblé toutes ses expériences en vers et en prose dans deux livres nommés Boustan et Golestan. Ces deux livres vous donnent énormément d’inspiration et d’informations. Nous aurons l’occasion d’aller jusqu’ aux tombeaux de ces grands poètes et de leur rendre hommage. Leurs poèmes en langue persane restent éternels et vous serez fascinés par le culte que leur rendent les iraniens.

L’après-midi vous visiterez le mausolée d’Ali-Ebn-e Hamzeh et vous vous émerveillerez de ses splendeurs.
Promenade dans le jardin Jahan-Nama orné de cèdres immenses.
Enfin, visite du jardin Delgosha et du tombeau de Khajoy-e Kermani d’où le panorama sur la ville de Shiraz vous laissera un souvenir mémorable.

Nuit à Shiraz.

Dôme de la Mosquée Nasir al-Mulk
  1. Mosquée Nasir Al-Mulk

    Mosquée Nasir Al-Mulk
    La mosquée Nasir-al-Mulk a été construite sur l'ordre de
    Mirza Hasan Ali Nasir al Mulk de la dynastie kadjare
  2. Dôme de la Mosquée Nasir al-Mulk

    Dôme de la Mosquée Nasir al-Mulk
    Le dôme de la mosquée Nasir al-Mulk dans le ciel bleu...
  3. Salle de prière de la mosquée Nasir Al-Mulk

    Salle de prière de la mosquée Nasir Al-Mulk
    Une profusion de couleurs en toute harmonie...
  4. Plafond de la Mosquée Nasir Al-Mulk

    Plafond de la Mosquée Nasir Al-Mulk
    Vraiment que d'élégance...
  5. Mosaïque de la Mosquée Nasir Al-Mulk

    Mosaïque de la Mosquée Nasir Al-Mulk
    Savoir bien peser la balance...
  6. Vitraux de la Mosquée Nasir Al-Mulk

    Vitraux de la Mosquée Nasir Al-Mulk
    Quand la lumière pénètre, on en prend plein la vue...
  7. Vitraux et toit de la Mosquée Nasir-Al Mulk

    Vitraux et toit de la Mosquée Nasir-Al Mulk
  8. Cour de la mosquée Nasir Al Mulk

    Cour de la mosquée Nasir Al Mulk
    Toujours cette présence de l'eau...

Jour 19 : Excursion à Persepolis et Necropolis

L’un des points culminants de n’importe quel circuit d’Iran est la visite de Shiraz et de Persépolis sa voisine, la capitale de Darius. En grec, Persépolis signifie littéralement la ville de la Perse, située à 55 km au nord de Shiraz. Persépolis est l’expression ultime du Moyen-Orient.
La construction a été commencée par Darius Le Grand (468-521 avant J-C), dans le but d’y établir le centre du puissant empire achéménide, dont la fondation remonte à 2500 ans avant nos jours. On visitera pendant une demi-journée ces ruines impressionnantes. Puis visite de Kuh-é Rahmat, Naghsh-é Rostam. Ce dernier site comporte des tombes mais aussi sept grands bas-reliefs sculptés dans la roche, disposés sous les sépultures, et qui sont des œuvres commandées par les rois sassanides. Cet endroit est appelé « Naghsh-é Rostam » le portrait de Rostam » parce que les Perses pensaient que les bas-reliefs représentaient Rostam, un héros mythique perse. Nuit à Chiraz.

Jour 20 : Route vers Zeinoddin (484 km), via Pasargades &AbarKouh

Aujourd’hui sur notre trajet nous nous arrêterons pour visiter Pasargades:
Le tombeau de Cyrus le Grand, fondateur de l’empire achéménide (500 ans av. JC) est le tombeau historique le plus ancien. La merveilleuse architecture de sa sépulture et la personnalité courageuse de Cyrus le Grand marquent tous les visiteurs.

Ce site archéologique était le lieu sacré pour les disciples de plusieurs religions et le demeure encore aujourd’hui.

Sous les yeux du bas relief de “l’homme ailé », nous bénéficierons d’explications historiques. Certains chercheurs ont en effet développé certaines théories quant à la relation entre la personnalité de Cyrus le Grand et l’un des prophètes du Livre sacré. En visitant ce tombeau majestueux, vous pourrez vous en faire votre propre opinion.

L’étape suivante sera AbarKouh, ville ancienne abritant des sites historiques à l’architecture merveilleuse en plein désert. Le cyprès d’AbarKouh, âgé de 4 500 ans, en est le centre d’intérêt. Ces croyances et la beauté de ce cyprès laissent dans le cœur et l’âme des voyageurs comme un souffle d’éternité. Les vieux arbres partout dans le monde sont des symboles de longévité et sont la preuve que beau temps et conditions propices conduisent à une longue vie.
Nuit au Caravansérail Zeinoddin.

Jour 21 : route vers Yazd (56 km), visite de Mehriz et Sar yazd

Mehriz, à 30 km au sud de Yazd est une ville comportant une partie centrale et cinq villages. D’après les historiens le nom de  » Mehriz  »viendrait de  » Mehrnegar » la fille bien-aimée d’Anoshirvan, le roi sassanide. Cette ville était réputée pendant la fin de l’ère Sassanide (IVème siècle AP.JC), comme un lieu agréable au doux climat. A Saryazd, un des sites les plus importants de Mehriz, on peut voir une citadelle de l’empire sassanide qui servait de refuge en temps de guerre et un caravansérail de l’époque seldjoukide et safavide. Il est également à noter que Saryazd est réputée pour avoir les meilleures grenades de tout l’Iran !Départ vers Yazd, située au cœur de l’Iran entre les déserts de Kavir et de Lut. Yazd est la plus ancienne ville au monde bâtie en terre crue, surplombée par le sommet de Shirkouh culminant à 4000 mètres d’altitude.Cette ancienne ville abrite des mosquées d’une beauté exceptionnelle . La coexistence des temples du feu et des sites sacrés de différentes religions étonnent tous les visiteurs.

Jour 22 : Visite de Yazd – Départ pourIspahan

La visite d’aujourd’hui inclut Dakhmeh(Tour de Silence) et les temples du feu, des édifices liés aux cultes des zoroastriens. Les feux étaient classés en 3 catégories d’importance variable (AtashDadgah, AtashAdaran, et AtashBehram)selon la nature du feu qui y était installé et entretenu.
Nous aurons ensuite une visite époustouflante de cette ancienne ville aux constructions de terre crue.
Après-midi départ pour Ispahan, aux portes du Dasht-e Kavir . De Yazd à Ispahan, vous allez parcourir une distance de 300 km et la ville la plus intéressante sur le parcours est Na’in. Elle est connue pour ces citernes, on en dénombre près de 80. Vous aurez la chance d’y visiter l’une des mosquées les plus anciennes et les plus représentatives de l’architecture persane islamique. Puis en arrivant à Ispahan nous visiterons si possible quelques uns de ses ponts. Nuit à Ispahan.

Jour 23 : visite d’ Ispahan

Ispahan est une merveille, une ville qui enchante littéralement ses visiteurs. Elle connaît actuellement un renouveau artistique grâce aux travaux d’artistes contemporains. D’après la légende, la ville a été construite sous Tahmouras ou Keykavous. Pendant l’ère Safavide (17ème siècle) Ispahan réputée pour ses jardins et ses palais mais aussi pour son intense activité commerciale, était connue sous le nom de : « la moitié du monde ».
A pied nous rejoindrons la célèbre place de l’Imam, pour découvrir les majestueux édifices qui la bordent : la mosquée de Sheikh-Lotfollah, la mosquée de l’Imam et le palais d’Ali-Qapou. Autour de cette immense place s’organisent les ruelles d’un des bazars les plus célèbres d’Iran, dont les productions artisanales et artistiques ont fait la réputation d’Ispahan. A proximité nous poursuivrons par la visite du palais de TchehelSotun (le Palais aux quarante colonnes) et le Palais HashtBehesht. Nuit à Ispahan .

Place Naqsh-i Jahan à cheval
  1. Place Naqsh-i Jahan à cheval

    Place Naqsh-i Jahan à cheval
    Au centre de la ville d'Ispahan c'est une des plus grandes places du monde. C'est un site historique important
    classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO. La découvrir à cheval ne se refuse pas.
  2. Fontaines de la Place Naqsh-i Jahan

    Fontaines de la Place Naqsh-i Jahan
    Naqsh-i Jahan à découvrir sous le Ciel et les fontaines
  3. Mosquée du Chah

    Mosquée du Chah
    La mosquée du Chah est bâtie sur le plan type iranien, à quatre iwans autour d'une cour,
    dont le principal mène à une salle sous coupole servant de salle de prière.
  4. Dome du Masjed-e Jameh Abbasi

    Dome du Masjed-e Jameh Abbasi
    Admirez le dôme de la Mosquée du Chah construite pour le souverain safavide Chah Abbas Ier entre 1612 et 1630.
  5. Arcade de la Mosquée du Chah

    Arcade de la Mosquée du Chah
    L'intérieur a été réalisé en céramique, selon différentes techniques. Les mosaïques sont très fines
    sur le dôme ou les façades d'iwans. La couleur dominante est bien entendu le bleu.
  6. Intérieur de la Mosquée du Chah

    Intérieur de la Mosquée du Chah
    Toute de bleu et jaune. Prenez en plein les yeux !

Jour 24 : Suite de la visite d’Ispahan

Votre visite d’aujourd’hui commence par la visite de la mosquée Jameh. La mosquée Jameh d’Isfahan porte les marques de son évolution historique et islamique au cours de plusieurs siècles. Cette mosquée est le reflet de l’architecture islamique dont la progression depuis le début de l’Islam jusqu’à nos jours vous est présentée.
Puis nous visiterons la cathédrale de Vank,l’une des cathédrales arméniennes les plus belles dans le monde .
Votre visite se terminera par MonarJonbann, le tombeau du soufi avec deux minarets tremblants et quelques ponts historiques.
Apres midi, a votre disposition. Nuit aIsfahan.

Jour 25 : Route vers Kashan via Abyaneh( 200 km )

Sur la route de Kashan nous visiterons Abyaneh, un village classé par l’UNESCO, situé au pied de la montagne Karkas, aux portes du désert. Vous apprécierez la beauté de ce village pittoresque et son patrimoine remarquable, tant du point de vue de l’agencement de ses maisons, cours et ruelles que du style persan de ses habitants aux vêtements
L’arrêt suivant sera Kashan pour la visite de la maison des Tabatabei et des Boroujerdi qui vous dévoilerons l’architecture du 19ème siècle, époque Qajar. D’autres sites historiques sont également au programme, choisis par votre guide. Nuit aKashan.

Vue panoramique de Kashan
  1. École et mosquée d Agha Bozorg

    École et mosquée d Agha Bozorg
    La mosquée Agha Bozorg a été construite à la fin du 18e siècle par le maître-mimar Ustad Haj
    Sa'ban-ali. La mosquée et la madrasah sont située dans le centre de Kashan.
  2. Vue panoramique de Kashan

    Vue panoramique de Kashan
    Sur les toits de Kashan, goûtez au charme de la ville !
  3. Maison historique Khan-e Tabatabei

    Maison historique Khan-e Tabatabei
    Un charme à couper le souffle. Les arcades, le plein d'eau... Plongez !
  4. Vieille maison de Kashan

    Vieille maison de Kashan
    Sous tous les angles, il n'y a rien à redire !
  5. Hammam Sultan Amir Ahmad

    Hammam Sultan Amir Ahmad
    Le hammam d'Amir Ahmad est un désormais un musée...
    Il fut construit à l'époque des Safavides au XVIe siècle.
  6. Hamām-e Soltān Amīr Ahmad

    Hamām-e Soltān Amīr Ahmad
    Le hammam avait été en grande partie détruit pendant le tremblement de terre de 1778.
    Il a été largement reconstruit sous la dynastie qadjare.
  7. Toit du Hamām-e Soltān Amīr Ahmad

    Toit du Hamām-e Soltān Amīr Ahmad
    Les coupoles du bains. Rien n'a été négligé en matière de finesse et d'élégance !

Jour 26 : Transfert vers IKA (195 km) ,départ d’Iran

Aujourd’hui transfert vers l’aéroport IKA. En route vous visiterez Qom (si possible) pour rendre hommage envers le mausolée de Fatima.

La prestation inclut :

Séjour de 25 nuits à l’hôtel (catégorie classe moyenne)
Transport en véhicule de 26 jours durant votre circuit
Guide professionnel durant tout le circuit (minimum de 3 personnes pour un circuit collectif ou circuit privé avec guide francophone)
Petit déjeuner et Déjeuner
Vols intérieurs
Entrées sur les sites
Transfert par guide

WP Post Tabs
Iran de long en large
5 (100%) 1 vote
Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 2 reviews
by Mercier Jean on Blank Business Name
Un guide exceptionnel pour nous 2 !
Dates de voyage: 17 mai au 7 juin 2016
Lieu de départ: Paris
Nombre de personnes: 2

Un vol Iran Air direct aller - retour très apprécié. Les prestations sur place étaient parfaites. Aucun problème de logistique. Notre guide a su réagir favorablement si nécessaire. Bien que tous nos repas étaient inclus dans le prix, nous aurions aimé 1 ou 2 fois manger dans un restaurant plus haut de gamme. Superbe adaptation du timing selon nos demandes, rendant ce voyage particulièrement agréable et cool. Nous avons vu énormément de choses et eu beaucoup de contacts intéressants grâce au dynamisme de notre guide.Heureusement que nous avons fait le choix d'un voyage long en 23 jours, ce qui nous a laissé le loisirs de profiter au maximum dans toutes les villes que nous avons visités sans souffrir des longues distances. Nous avons vu un pays passionnant par son histoire et ses traditions. On resterait pour sa grande culture, ses gens si accueillants, bien différent de ce que l'on se représentait. Une prochaine fois, on restera donc plus longtemps pour pouvoir visiter d'autres provinces......

by Gaubert Annick on Blank Business Name
Très bonne prestation. Allonger Tabriz et raccourcir Mashadd !
Dates de voyage: 26 avril au 13 mai 2016
Lieu de départ: Paris
Nombre de personnes: 3

Très bonne prestation, nous n'avons eu aucun problème. Le circuit Anzali Tabriz aurait pu prendre un jour de plus, la route est longue et nous n'avons eu qu'une après midi à Tabriz. En revanche le séjour à Mashadd que nous avions ajouté au circuit initial était un peu long, car en dehors du sanctuaire, très intéressant, les autres sites offrent peu d'intérêt. Concernant les différents guides : premier guide Ali Reza pendant la plupart du voyage excellent, dévoué et parle très bien. Second guide Ali Mohammedi parle assez bien est dévoué mais ne connaissait pas très bien le Nord. Troisième guide à Mashad, Ebraimi, très dévoué et courtois, français moyen ce qui peut se comprendre. Hôtel Royal à Shiraz et Sidi Noor à Mashadd excellent.