Les mosquées d'Iran

Mashad
  1. Mashad

    Mashad
  2. Isfahan

    Isfahan
  3. Mosquée du Chah à Isfahan

    Mosquée du Chah à Isfahan
    La mosquée du Chah est bâtie sur le plan type iranien, à quatre iwans autour d'une cour,
    dont le principal mène à une salle sous coupole servant de salle de prière.
  4. Mosquée Nasir-al-Mulk à Shiraz

    Mosquée Nasir-al-Mulk  à Shiraz
    La mosquée Nasir-al-Mulk a été construite sur l'ordre de
    Mirza Hasan Ali Nasir al Mulk de la dynastie kadjare
  5. Vitraux de la Mosquée Nasir-Al Mulk

    Vitraux de la Mosquée Nasir-Al Mulk
    Quand la lumière pénètre, on en prend plein la vue...
  6. Salle de prière - Mosquée Nasir Al-Mulk

    Salle de prière - Mosquée Nasir Al-Mulk
    Une profusion de couleurs en toute harmonie...
  7. Intérieur de la Mosquée du Chah

    Intérieur de la Mosquée du Chah
    Toute de bleu et jaune. Prenez en plein les yeux !
  8. Plafond de la Mosquée Nasir Al-Mulk

    Plafond de la Mosquée Nasir Al-Mulk
    Que d'élégance !

Les styles architecturaux utilisés dans les mosquées iraniennes

Les villes iraniennes ont été bâties autour de la « Grande Mosquée » et du bazar. Les plus anciennes cités ont été construites durant l’ère de seljoukide au XIe siècle, mais les plus visitées datent du XVIe siècle et du XVIIe siècle.

Les Mosquées iraniennes diffèrent par leur taille. Certaines d’entre elles sont uniquement composées d’un simple oratoire et d’une coupole, tandis que d’autres disposent d’une cour intérieure, d’un bassin des porches appelés Iwans, d’écoles et de sanctuaires. La salle de prière de ces édifices religieux est tournée vers La Mecque, abritant la première et la plus grande Mosquée au monde, le Masjid Al-Haram.

Outre la taille, ces bâtiments sont très différents au niveau de l’architecture. En effet, les Mosquées de Nain et de la Congrégation d’Isfahan ont été bâties selon le style Khorasani. Samarcande en Ouzbekistan, Goharshad, Arg-eAlishah et Soltaniyeh, quant à eux, sont les représentants du style Azari. Pour admirer le style Isfahani, il suffit de passer par Chehlsotoon, Kashan, la Mosquée du Sheikh Lutfallah et celle du Shah.

Les éléments architecturaux utilisés dans les mosquées iraniennes

Hormis la coupole, l’Iwan est un élément architectural caractérisant de nombreuses mosquées en Iran et dans les pays musulmans. C’est un imposant porche voûté et ouvert en façade. Ils ont été mises en place pour la première fois durant l’ère sassanide dans certains édifices, tels que le palais d’Ardéchir Ier. Les plans des Mosquées iraniens se sont fortement inspirés de la combinaison de l’Iwan et du plan carré des palais achéménides.

Le Pishtakest également un élément architectural des mosquées iraniennes. Ce portail en forme d’arc est un élément d’origine persane. Il équipe principalement les espaces présentant un grand nombre de chiites. Dans certains cas, il peut être cantonné à deux minarets.

Les plans des mosquées les plus importantes

Grande mosquée d’Ispahan

Construite au Xème siècle, la Grande Mosquée d’Ispahan a accueilli de nombreuses modifications architecturales, notamment sous la période Safavide. L’édifice dispose de quatre Iwans et d’une salle de prière sous la coupole. Il est relié à la nouvelle ville via le Grand Bazar, et présente l’une des architectures les plus compliquées d’Islam. Selon les premiers plans de la mosquée, la salle de prière ne devait pas être rattachée à l’ensemble architectural.

 Mosquée du Chah

Située à Ispahan, la Mosquée du Chah a été construite entre 1612 et 1630, pour le safavide Chah Abbas. Telle la Grande Mosquée, elle présente quatre Iwans bâtis autour d’une cour et d’une salle de prière sous la coupole. Cette salle est accessible via le principal Iwan du bâtiment.

Mosquée bleue de Tabriz

Bâtie en 1465 pour une dynastie turkmène, la Mosquée bleue de Tabriz a subi quelques dégradations au cours du temps. Mais elle faisait partie des bâtiments religieux les plus compliqués au niveau architectural. Elle comprend une citerne, une tombe, une khanqah et une bibliothèque.

Semblable à la Mosquée de Van, l’édifice abrite également une chambre sous dôme encerclée d’un portique à trois côtés, ainsi que d’un espace qui servait de mausolée, selon certaines théories. Une autre partie du bâtiment subsiste encore, mais son origine n’a pas encore été identifiée.

Sanctuaire de Fatima Masoumeh

Le Sanctuaire de Fatima Masoumeh, situé à Qom, compte parmi les plus belles constructions iraniennes. Il dispose de 3 dômes et de 6 minarets. Cet édifice fait de Qom l’un des endroits les plus sacrés d’Iran, en raison de la présence de nombreuses hawzat dans cette ville. Véritable symbole de l’Iran, le Sanctuaire de Fatima Masoumeh est représenté sur les pièces de 50 rials depuis 2004.

Seyed Alaedin Hossein Shrine, Shiraz