Un peu d'histoire

De l’empire achéménide jusqu’au XXe siècle

Entre 3 200 et 330 avant J.C, l’Iran était occupé par l’Empire Médès et Achéménide. Pendant cette longue période, les Perses et les Médès ont été rassemblés par Cyrus le Grand, afin de former une grande société civilisée.

En l’an 522 avant J.C, Darius I, l’un des grands chefs perses, succéda au trône et construisit la grande cité de Persépolis. Les ruines de cette cité sont encore visibles, et font partie des importantes attractions touristiques iraniennes. Sous l’empire de Darius I, de nombreuses infrastructures ont vu le jour. La monnaie s’est considérablement développée, faisant de la Perse l’une des régions les plus développées du monde.

Après l’Empereur Darius I, Alexandre le Grand a conquis la Persépolis et l’Empire Perse. Cependant, son règne fût relativement bref et il laissa l’Empire aux Parthes. Après les Parthes, les Sassanides ont succédé au trône, régnant de 226 à 650 apr. J.-C. Pendant la dynastie des Sasannides, la religion d’État était le Zoroastrianisme, mais elle a été renversée en même temps que l’Empire pour laisser place à l’Iran islamique.

Pendant de nombreux siècles, l’Iran islamique fut un épicentre de culture, de science et de philosophie, avant d’être envahi par les Turcs au XIe siècle. Au XIIIe siècle, l’armée du célèbre Ghengis Khan a envahi le pays, puis a continué sa conquête vers l’Inde. De nos jours, la culture perse est encore très présente, malgré les différentes invasions.

Les faits marquants depuis les années 50 jusqu’à aujourd’hui

En 1951, l’accession du Dr Mohammed Mossadegh à la tête du gouvernement iranien a inquiété les Occidentaux. Or, ces derniers souhaitaient conserver des liens étroits avec le pays, connu pour ses réserves importantes de pétrole. Pour renverser ce Chef d’État, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont mis en place différents plans. Ces derniers ont porté leurs fruits, puisqu’ils ont permis à Mohammad Reza Pahlavi d’accéder au pouvoir, une personnalité très proche des grands États occidentaux.

 Le nouveau leader effectua une emprise autocratique sur l’Iran et élimina toutes oppositions politiques grâce à la SAVAK, son service de renseignement. Vers la fin des années 70, la Révolution iranienne fut l’un des événements marquant de l’histoire de l’Iran puisqu’elle a permis de renverser Mohammad Reza Pahlavi. Khomeini devint alors le nouveau premier ministre. Cette révolution marqua la fin des relations entre les États-Unis et l’Iran, ainsi que l’instauration de lois islamiques très strictes.

En 1980, Saddam Hussein a profité de la déstabilisation engendrée par la Révolution iranienne pour envahir le pays, et la guerre Iran-Irak a duré 8 ans. 

LIran - Des Perses à nos jours