Yazd

Mosquée Amir Chakmak Mosque
  1. Coucher de soleil sur Yazd

    Coucher de soleil sur Yazd
    Yazd était connue 3000 ans avant J.-C. sous le nom de « Yasatis » ou « Issatis ».
  2. Mosaïque de la Mosquée de Yazd

    Mosaïque de la Mosquée de Yazd
    Bleu intense d'une mosaïque de la Mosquée de Yazd
  3. Poignée de porte antique à Yazd

    Poignée de porte antique à Yazd
    Cela donne envie de rentrer !
  4. Grande Mosquée de Yazd

    Grande Mosquée de Yazd
    La mosquée date du 12ème siècle.
  5. Dome du Takyeh Amir Chakhmak

    Dome du Takyeh Amir Chakhmak
    Admirez aussi son dôme !
  6. Jardin Dowlat Abad

    Jardin Dowlat Abad
    Conçu à l'époque de Mohammad Taqi Khan dans l'ère Zandieh,
    c'était la résidence du Khan et de son gouvernement.
  7. Mosquée Amir Chakmak Mosque

    Mosquée Amir Chakmak Mosque
    Une très belle fontaine devant la Mosquée Amir Chakmak
  8. Mosquée Amir Chakmak Mosque

    Mosquée Amir Chakmak Mosque
    Admirez les arcades de la Mosquée Amir Chakmak !

Une ville très ancienne

 Capitale de la province éponyme, Yazd bénéficie d’un agréable emplacement, à mi-distance entre Kerman et Ispahan, au sud-est de Téhéran, située au cœur de l’Iran.  

Derrière Ur en Mésopotamie, elle est considérée comme l’une des plus anciennes villes du monde selon l’UNESCO, étant habitée 3000 ans av. J.-C. Fondée sur les territoires des Mèdes, peuple indo-européen, elle portait le nom de « Issatis » ou de « Yasatis ».

Durant une courte durée, au début du XIVe siècle, Yazd était la capitale des dynasties d’Atabakan et des Mozaffarides. Sous la dynastie des Qajars, au début du XVIIIe siècle, les khans Bakhtiari gouvernaient la province de Yazd.  

Yazd s’imposait comme une ville sassanide, fréquentée par les caravansérails et les zoroastriens. Du fait du succès du secteur de la soie, cette ville ancienne a connu un essor commercial, jusqu’au XVIIe siècle.  

Des monuments à ne pas rater

Construite entre les déserts de Dasht-é Lut et de Dasht-é Kevir, Yazd est reconnue pour ses maisons traditionnelles en pisé, bâties au cœur des lacs salés. Cette architecture simple réalisée partiellement en argile côtoie avec harmonie les bâtiments modernes. Les tours badgir en brique, notamment Dowlat âbâd, constituent des exemples typiques de l’architecture iranienne du désert.

Au cœur de la ville, le portail d’entrée du bazar Chahar Suq se démarque par ses deux minarets et ses rangées d’arcades superposées. À proximité se trouvent les mosquées de Vaght-o-Sa’at et de Mir Chakhmaq. Dans le quartier nord, il sera intéressant de visiter la Mosquée bleue du vendredi et ses surprenantes stalactites.

La Tombe des 12 imams chiites datant du XIe siècle se visitera pour ses surprenantes inscriptions portant leurs noms. D’autres monuments étonnants mériteront une escale, en l’occurrence la mosquée de Bogeh ye Seyed Rokamdin, le Dowlat Jardins Abad et un temple zoroastrien accueillant depuis plus de 1 000 ans le feu sacré.

Diverses activités

Le bazar de Yazd sera l’endroit de prédilection pour déguster des produits de terroir, tels que les noix de cajou et du nougat. La rue bordée d’anciens restaurants persans sera incontournable pour s’imprégner de la culture et d’une atmosphère animée.

Il sera incontournable de goûter aux kebabs iraniens à l’heure du déjeuner. Pour un dîner gastronomique, des restaurants internationaux proposeront des spécialités indiennes, arabes, italiennes, mexicaines, etc. Partout à l’intérieur de Yazd, des maisons de thé persanes sont ouvertes et des vendeurs proposent des boissons fraîches à tarif bon marché, comme le jus de pomegranate. 

Au bazar, divers produits artisanaux sont mis en vente : des tapis, des cashemers, de la soie, etc. Yazd est reconnue pour ses tapis typiques persans, ainsi que dans toutes autres villes d’Iran.

 

Yazd
Notez ce voyage